Certaines erreurs courantes pourraient s’avérer coûteuses en voyage

Toronto, Ontario, le 24 avril 2019

Une virée en scooter c’est amusant, mais vous pourriez ne pas être couvert en cas de blessure 

Louer un scooter ou suivre un cours de plongée sont des activités populaires auprès des vacanciers qui décident souvent de s’y adonner sur le coup de l’impulsion, mais une blessure survenue pendant que vous pratiquez une telle activité sans les accréditations ou permis requis pourrait ne pas être couverte et ainsi mener à des factures médicales imprévues. 

Allianz Global Assistance Canada, un important fournisseur d’assurance voyage et de services d’assistance, souhaite une meilleure sensibilisation des voyageurs canadiens. L’entreprise affirme que le fait de ne pas savoir les activités qui sont couvertes ou non et de ne pas respecter les lois locales à destination sont seulement deux des erreurs les plus répandues chez les voyageurs. 

« Ce n’est pas rare que des voyageurs décident de louer un scooter en voyage dans le cadre d’une visite guidée sans connaître le code routier local, ou aillent faire un saut à l'élastique sans savoir s’ils seront assurés en cas d’incident, » dit Dan Keon, vice-président, Gestion des marchés chez Allianz Global Assistance Canada. « Cela ne veut pas dire que bon nombre d’activités ne sont pas couvertes, mais vous devriez bien comprendre votre police d’assurance avant de vous lancer dans le vide. » 

Pour ce qui est de louer un scooter, par exemple, Keon précise que « certains pays exigent un permis local spécial pour conduire tout type de motocyclette, sans quoi la conduite est considérée comme illégale. En cas d’incident, cela pourrait avoir des répercussions sur votre couverture d’assurance voyage. C’est le même principe que l’obligation de détenir un permis de conduire international pour louer une voiture dans certains pays. Si une loi locale l’exige, assurez-vous de vous conformer à la loi. » 

L’Association canadienne de l’assurance voyage confirme que des sondages démontrent que les voyageurs sont plus susceptibles d’adopter des comportements dits « à risque » en voyage à l’étranger. Les voyageurs ne comprennent toutefois pas toujours ce qui constitue une activité risquée ou dangereuse, ou un sport extrême. 

« Ça peut être tentant de participer aux expéditions de plongée offertes par le complexe touristique quand on voit les plongeurs de la plage, mais savez-vous si votre assurance couvrira une telle activité en cas d’incident, » demande Keon. « Règle générale, les polices d’assurance voyage peuvent exclure certaines activités à risque élevé comme l’héliski, tout type de ski pratiqué hors-piste, l’alpinisme et le parachutisme. La plongée sous-marine (sauf si accrédité par un programme comme NAUI ou PADI) pourrait être couverte, mais à une profondeur de 30 mètres seulement. Vaut mieux connaître, avant de partir, les activités considérées comme admissibles par votre police et celles qui pourraient faire l’objet d’une exclusion. » 

Keon ajoute qu’il est aussi important de comprendre ce que votre police ne couvre pas que de comprendre toutes les prestations qu’elle offre parce que même un « simple » traitement pour un bras cassé pourrait vous coûter des milliers de dollars si vous n’avez pas d’assurance. 

« C’est important de comprendre l’ensemble des prestations offertes par la police, par exemple la prestation qui prévoit le transport d’un membre de la famille au chevet d’un assuré blessé ou malade, » dit-il. « Les urgences médicales peuvent arriver à n’importe qui, à tout moment, peu importe votre âge et votre état de santé actuel. Nous encourageons les voyageurs à lire leur police et à parler avec leur fournisseur d’assurance voyage avant de partir pour comprendre tout ce à quoi ils ont droit et si leurs activités prévues sont admissibles à l’assurance ou non, et ainsi profiter de chaque moment de leur voyage. »

Allianz Global Assistance (Canada)

Depuis 30 ans, Allianz Global Assistance offre son soutien aux voyageurs canadiens lorsqu’ils en ont le plus besoin en leur offrant des services d’assistance et une assurance voyage à valeur ajoutée. Plus de 800 employés appuient des partenariats durables avec certaines des marques les plus connues des marchés des services financiers et du voyage. L’entreprise gère également les appels entrants et les demandes d’indemnisation de grands assureurs de soins médicaux, d’assureurs de dommages et d’entreprises de cartes de crédit. Allianz Global Assistance est une marque spécialisée d’Allianz Partners en ce qui concerne l’assurance voyage et les services d’assistance et est une dénomination commerciale enregistrée d’AZGA Service Canada Inc. Pour plus de renseignements, visitez le www.allianz-assistance.ca

Allianz Partners

Soucieux d’offrir des soins et des protections dans le monde entier, Allianz Partners est le leader mondial B2B2C dans les domaines de l’assistance, l’assurance voyage, la santé à l’international, l’assurance automobile. Ces solutions, combinaisons uniques d’assurance, de services et de technologie, sont conçues pour s’intégrer à la stratégie de ses partenaires ou sont proposées en vente directe via des canaux digitaux. Le groupe commercialise ses services sous différentes marques : Allianz Assistance, Allianz Care et Allianz Automotive. 

Allianz Partners compte plus de 19 000 salariés dans 78 pays parlant 70 langues et traitant 54 millions de dossiers chaque année, protégeant clients et salariés dans le monde entier. Visitez le www.allianz-partners.com pour obtenir plus de renseignements.

Relations de presse :
Dan Keon
Vice-président, Gestion des marchés
Allianz Global Assistance
Courriel : Dan.Keon@allianz-assistance.ca
Téléphone : 519 742-2800 x62368