La moitié des Canadiens ne prendront pas de vacances d'hiver cette année, principalement parce qu’ils n’en ont pas les moyens

Le 3 décembre 2019, Toronto, Ontario

Principales conclusions de l'Indice annuel de confiance concernant les vacances d'hiver d’Allianz Global Assistance (données compilées par IPSOS) : 

  • 51 pour cent des Canadiens ont dit qu’ils ne prendront pas de vacances cet hiver. La majorité (66 %) des gens qui ne feront pas de voyage cette année disent que leur budget ne leur permettait pas. 
  • Le manque de ressources financières est de loin le plus grand obstacle pour les millénariaux (75 %), la génération X (73 %), et les femmes (73 %) qui ne pensent pas être en mesure de prendre des vacances. 
  • Ceux qui prévoient prendre des vacances cet hiver s'attendent à dépenser plus pour le faire, soit 2 706 $. C'est la dépense prévue la plus élevée des quatre dernières années. 
  • On s'attend à ce que les ménages canadiens dépensent plus de 13,5 milliards de dollars en vacances d'hiver cette année. 

Alors que l'hiver s'installe partout au Canada et que la haute saison touristique commence, il semble que la moitié des Canadiens resteront à la maison. 

« Il semblerait que pour plus de la moitié des Canadiens, l’hiver à venir se déroulera dans la neige et le froid à la maison plutôt que sur une plage chaude et sablonneuse », affirme Dan Keon, vice-président, Gestion des marchés chez Allianz Global Assistance Canada. 

Le quatrième indice annuel de confiance concernant les vacances d'hiver au Canada publié aujourd'hui par Allianz Global Assistance Canada, l'un des principaux fournisseurs de services d'assurance voyage et d'assistance, montre que 51 % des Canadiens disent qu'ils ne prendront pas de vacances cet hiver. L'étude a été menée par Ipsos pour le compte d’Allianz Global Assistance. 

Questionnés au sujet des principales raisons pour lesquelles ils ne prendront pas de vacances, près des deux tiers (66 %) ont affirmé ne pas en avoir les moyens. Venait ensuite le fait « qu’ils n’en ont tout simplement pas envie », une réponse donnée par 13 pour cent des personnes sondées. Un autre sept pour cent a dit avoir « trop de responsabilités familiales ». Seulement 2 cinq pour cent ont affirmé « ne pas avoir le temps », alors que trois pour cent se disaient « préoccupés par un ralentissement économique ». Les autres ont évoqué différentes raisons. 

« De toute évidence, les Canadiens sont préoccupés par leurs finances personnelles, » a ajouté M. Keon. « Bien que 72 % des Canadiens aient dit qu'il était important pour eux de prendre des vacances annuelles, il est intéressant de constater que seulement 49 % s'attendent à en prendre. Et ils s'attendent à ce qu'il leur en coûte plus cher de le faire. » 

Cinq pour cent de plus. Ceux qui pensent prendre des vacances cet hiver s'attendent à dépenser un total de 2 706 $. C'est la dépense prévue la plus élevée depuis qu'Allianz a commencé à recueillir ces données il y a quatre ans. Sans surprise, les baby-boomers disent qu'ils dépenseront le plus avec 3 299 $, soit beaucoup plus que les 2 205 $ que les millénariaux ont l'intention de dépenser. Bien que les millénariaux dépenseront le moins en moyenne, ils sont aussi le groupe d'âge le plus important à citer les contraintes budgétaires comme raison pour ne pas prendre de vacances (75 %), suivis de près par la génération X (73 %). 

« L'indice démontre que le fait d'avoir le budget pour prendre des vacances est directement lié à l'âge », ajoute M. Keon. « Bien que les millénariaux citent des contraintes budgétaires plus importantes (75 %), les baby-boomers semblent avoir économisé ou acquis les ressources nécessaires puisque beaucoup moins d’entre eux (55 %) ont indiqué que leurs finances les empêchaient de voyager. 

À l'échelle régionale, les dépenses moyennes prévues sont les plus élevées dans les provinces des Prairies, soit 3 365 $ et les plus faibles au Québec, soit 1 908 $. Les Ontariens s'attendent à dépenser en moyenne 3 012 $. 

« Malgré le fait qu'un peu plus de la moitié des Canadiens n'ait pas l'intention de prendre des vacances cet hiver, on s'attend à ce que ceux qui le feront soient une bénédiction pour l'économie, » a déclaré M. Keon. « Mais il est important pour eux de protéger leur investissement durement gagné avec une assurance voyage qui couvre non seulement les urgences médicales, mais aussi les interruptions de voyage et les annulations. » 

Basée sur une dépense moyenne évaluée à près de 3 000 $ par ménage, l'étude prévoit que les Canadiens dépenseront plus de 13,5 milliards de dollars pour des vacances cet hiver, soit une hausse par rapport à 12,2 milliards de dollars il y a un an, et une hausse significative par rapport à 10,7 milliards de dollars en 2016, un bond de 25 %. 

Les conclusions dégagées de l’Indice annuel de confiance des Canadiens concernant les vacances d'hiver mené par la firme Ipsos sont considérées comme étant exactes et présentent une marge d’erreur de plus ou moins 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Les vacances ont été définies comme un voyage de loisirs d'au moins une semaine à l'extérieur de la province de résidence de la personne sondée.

Allianz Global Assistance (Canada)

Depuis 30 ans, Allianz Global Assistance offre son soutien aux voyageurs canadiens lorsqu’ils en ont le plus besoin en leur offrant des services d’assistance et une assurance voyage à valeur ajoutée. Plus de 800 employés appuient des partenariats durables avec certaines des marques les plus connues des marchés des services financiers et du voyage. L’entreprise gère également les appels entrants et les demandes d’indemnisation de grands assureurs de soins médicaux, d’assureurs de dommages et d’entreprises de cartes de crédit. Allianz Global Assistance est une marque spécialisée d’Allianz Partners en ce qui concerne l’assurance voyage et les services d’assistance et est une dénomination commerciale enregistrée d’AZGA Service Canada Inc. Visitez le site Web d'Allianz Global Assistance Canada pour obtenir plus de renseignements. 

Allianz Partners

Soucieux d’offrir des soins et des protections dans le monde entier, Allianz Partners est le leader mondial B2B2C dans les domaines de l’assistance, l’assurance voyage, la santé à l’international, l’assurance automobile. Ces solutions, combinaisons uniques d’assurance, de services et de technologie, sont conçues pour s’intégrer à la stratégie de ses partenaires ou sont proposées en vente directe via des canaux digitaux. Le groupe commercialise ses services sous différentes marques : Allianz Assistance, Allianz Care et Allianz Automotive. 

Allianz Partners compte plus de 19 000 salariés dans 78 pays parlant 70 langues et traitant 54 millions de dossiers chaque année, protégeant clients et salariés dans le monde entier. Visitez le site Web d'Allianz Partners pour obtenir plus de renseignements.

Relations de presse :
Dan Keon
Vice-président, Gestion des marchés
Allianz Global Assistance
Courriel : Dan.Keon@allianz-assistance.ca
Téléphone : 519 742-2800 x62368